Le retour du bleu pour la lessive !

Nous sommes tous nostalgiques de la boule de bleu.

Je me souviens de la cérémonie de la lessive où l’on faisait bouillir le linge dans la lessiveuse en zinc à couvercle et « champignon » sur le feu de bois, puis où on le transférait pour le rinçage dans un baquet en bois rempli d’eau fraîche de la citerne à eau de pluie, avec une boule de bleu pour le blanchir.

Ce bleu était vif, presque tranchant, et d’une profondeur insondable : c’était le bleu d’outremer, de la même couleur que le lapis-lazuli.

Son histoire est l’histoire d’amour d’une artiste peintre, Mme Guimet. Le lapis-lazuli qu’elle utilisait pour son l’exercice de son art étant fort coûteux, son mari invente un bleu de synthèse, qui va trouver son application industrielle dans le ravivage du linge blanc dit « azurage ». Cette invention lui valut des médailles, et la fortune qui lui permit notamment de léguer le fameux musée Guimet à Paris.

Depuis bien des années, nos clientes nous réclamaient en vain les fameuses boules de bleu… on n’en trouvait plus. Mais voici que la Droguerie de Marine tient à nouveau en rayon du bleu pour l’azurage du linge !

Précipitez-vous chercher votre bleu, le « Reckitt’s Crown Blue », qui, comme son nom ne l’indique pas, est fabriqué en France, et qui se débite en boites de 48 blocs de si belle couleur.